L’industrie 4.0 est une architecture globale d’automatisation, d’informations commerciales et d’exécution de la fabrication destinée à améliorer le secteur en intégrant tous les aspects de la production et du commerce au-delà des frontières des entreprises pour une efficacité accrue. Le terme Industrie 4.0 est originaire d’Allemagne, mais les concepts sont en harmonie avec les initiatives mondiales, y compris les usines intelligentes, l’Internet des objets industriels, la fabrication intelligente et la fabrication de pointe.

 

Vision

 

La vision de l’industrie 4.0 est d’améliorer considérablement la productivité, l’efficacité et les processus de production autogérés où les personnes, les machines, l’équipement, les systèmes logistiques et les composants des travaux en cours communiquent et coopèrent directement les uns avec les autres. L’un de ses principaux objectifs est l’application d’efficiences de production de masse à faible coût pour réaliser la fabrication de la première quantité en tirant parti du traitement et des communications intégrés.
Les processus de production et de logistique sont intégrés intelligemment au-delà des frontières de l’entreprise, créant ainsi un écosystème de production allégé en temps réel qui est plus efficace et plus flexible. Cela facilitera la création de chaînes de production intelligentes qui incluent toutes les phases du cycle de vie du produit, depuis l’idée initiale du produit, son développement, sa production, son utilisation, son entretien et son recyclage. De cette façon, l’écosystème peut utiliser les demandes des clients pour tout, de l’idée du produit au recyclage, afin d’être réactif et d’apporter continuellement des améliorations.

L’interconnexion de tous les maillons de de la chaîne d’approvisionnement permet d’optimiser les différentes étapes de production et l’ensemble de la chaîne de valeur. Par exemple, une information en temps réel permet aux entreprises de réagir en cours de production à la disponibilité de certaines matières premières en fonction du prix, de la qualité et d’autres facteurs pour une efficacité optimale. Des liens externes permettent de contrôler les processus de production au-delà des frontières de l’entreprise pour économiser les ressources et l’énergie.

Fabrication asynchrone

 

Les chaînes de montage traditionnelles sont synchrones, avec des  » Workflows  » prédéfinis basés sur des ordres de travail exécutés dans les systèmes de gestion d’entreprise. Les étapes de production sont communiquées de manière centralisée à chaque poste de fabrication synchronisé avec la chaîne de montage. En revanche, l’industrie 4.0 est basé sur la fabrication asynchrone, avec des composants dans le flux de production utilisant la technologie d’auto-identification pour informer chaque machine et opérateur ce qui doit être fait pour produire le produit final personnalisé à chaque étape du processus de production.

L’utilisation de nouvelles machines flexibles qui s’adaptent aux exigences de la pièce à fabriquer est une autre dimension de l’industrie 4.0. Ceci permet d’obtenir un processus de production très flexible, léger et agile, permettant la production d’une grande variété de produits différents dans une même unité de production. Cette personnalisation permet la production de petits lots grâce à la possibilité de configurer rapidement les machines pour s’adapter aux spécifications fournies par le client et à la fabrication de produits additionnels.

 

Analytique

 

Les systèmes industriels 4.0 capturent un large éventail de données qui peuvent être utilisées pour améliorer les performances et la productivité grâce à l’application des systèmes analytiques. L’analyse est utilisée de plusieurs façons, y compris la maintenance préventive en temps réel, qui aide les entreprises manufacturières à éviter l’interruption de la production par des défaillances imprévues des machines dans l’usine, ce qui améliore directement l’utilisation des actifs. Une autre application est l’optimisation des opérations de production, l’amélioration de la productivité et de l’efficacité énergétique.

En savoir plus sur la digitalisation dans l’industrie manufacturière.

Conclusion

La mise en œuvre de la vision Industrie 4.0 devient possible avec les avancées technologiques considérables conduites par l’Internet des objets, notamment des plate-formes plus pérformantes, des communications plus ouvertes et de puissants processeurs intégrés.
Kostango offre cette possibilité en déployant une solution digitale collaborative dédiée au pilotage de la performance. Contactez-nous aujourd’hui ou demandez une démonstration pour en savoir plus !