01 86 95 49 77 contact@kostango.com

Le cycle Planifier, Réaliser, vérifier, Assurer/Améliorer est une méthode de gestion d’entreprise populaire permettant d’améliorer continuellement une organisation. Il est largement implémenté en tant qu’élément d’un outil au sein de méthodologies d’amélioration plus larges, ou en tant qu’approche autonome du contrôle de la qualité et de la gestion du changement.

La méthodologie d’amélioration PDCA a été popularisé par le Dr W. Edwards Deming et est parfois appelé cycle de Deming. Elle reposait sur le processus scientifique, qui commence par une hypothèse, se poursuit par une expérience et se termine par une analyse et une conclusion. Ces étapes correspondent aux trois premières étapes du processus. Étant donné que le cycle doit aboutir à des résultats réels, la dernière étape consiste à prendre des mesures et à apporter des améliorations.

Mais pour bien comprendre le cycle PDCA et pourquoi il fonctionne si bien, vous devez d’abord examiner chaque étape plus en détail. Découvrez ici les quatre étapes qui constituent le cycle de Deming.


Les principaux avantages de cette méthode.

Sur un marché de plus en plus concurrentiel, la recherche de l’excellence doit être constante pour que votre entreprise se démarque parmi tant d’autres. C’est dans ce processus que le cycle PDCA devient si important qu’en plus d’améliorer les résultats, il offre d’autres avantages.

La principale caractéristique du cycle PDCA est l’amélioration continue. Ainsi, les projets mis en œuvre seront suivis et non dépéris. En ayant une étape de contrôle, vous pouvez corriger les erreurs à temps, avant qu’elles ne causent des pertes financières.


L’amélioration des processus

La méthodologie PDCA est un processus continu de planification, de réalisation, de vérification et d’action. Cela fait de PDCA le modèle idéal pour :

  • Amélioration continue: Le cycle PDCA conduit à une amélioration du processus quels que soient les objectifs et ferme la porte à la complaisance.
  • Mise en œuvre de nouveaux projets ou processus : Le mécanisme intégré de planification, de test et de retour d’informations de PDCA permet de corriger les problèmes et d’améliorer les éléments au stade de la mise en œuvre du processus, sans mettre en péril la totalité des ressources ou la réputation.
  • Trajectoires de processus : Le cycle PDCA implique de vérifier la cohérence des modifications implémentées avant de les adopter.

L’utilisation du cycle PlanificationRéalisation Vérification Amélioration permet de décomposer un projet en petites étapes gérables et d’améliorer progressivement la situation.


Gestion du changement

La méthodologie PDCA encourage non seulement le développement de changements innovants et décisifs pour assurer la qualité et l’amélioration de la performance, mais aide également à gérer le changement efficacement.

Le cycle PDCA intègre ce qui doit être changé en méthodologie d’amélioration continue. Le processus de changement avec le PDCA implique l’intégration des paramètres nécessitant une modification de la composante de planification (Planification), la mise en œuvre d’un prototype (Réalisation), la révision du prototype pour vérifier son adéquation et ses performances (Vérification), ainsi que la généralisation ou l’amélioration du prototype (Amélioration). Cela contribue à intégrer le processus de gestion du changement à l’activité organisationnelle quotidienne, en rendant le processus de changement transparent et plus efficace.


Gestion de la qualité

L’une des principales utilisations de cette méthode est la gestion de la qualité. Le cycle de PDCA permet d’analyser, de mesurer et d’identifier les sources de variations par rapport aux exigences du client et de prendre des mesures correctives.

Le PDCA est l’outil populaire pour la mise en œuvre de la gestion de la qualité totale et constitue la base de l’initiative Six Sigma. La mise en œuvre de tels systèmes dépend de l’analyse statistique et du contrôle facilité par le PDCA. L’application de cette dernière pour l’amélioration de la qualité aide à planifier la collecte de données et entreprend une analyse statistique des données afin de vérifier et de hiérarchiser les causes profondes des problèmes. Il identifie les moyens de réduire l’écart entre le résultat existant et le résultat souhaité.


Garder le contrôle sur un projet

Le cycle PDCA aide les responsables de projet à conserver un contrôle accru sur un projet donné de plusieurs manières, telles que :

  • Fournir des réponses à qui, quoi, quand, où et pourquoi du projet. Cela augmente les connaissances, ce qui facilite l’exploration de diverses alternatives et la sélection d’une méthode appropriée pour la mise en œuvre du projet.
  • Fournir des données précises et opportunes pour améliorer la prise de décision.
  • Permettre une meilleure compréhension du phénomène de cause à effet.

Gestion du changement et compétitivité organisationnelle

L’application du cycle PDCA aide l’organisation à devenir agile et intégrer rapidement l’apprentissage organisationnel. Cela implique d’identifier les sources de variabilité et leurs impacts négatifs et relatifs, et d’éliminer ou de réduire ces variabilités autant que possible en modifiant la conception, les processus ou les règles commerciales de la chaîne logistique. Des plans d’urgence sont développés pour gérer les risques restants.

Le processus aide également à intégrer le fonctionnement de la gestion de la demande, de la gestion de stocks, de la gestion des commandes, de la reconfiguration rapide des activités et des systèmes informatiques dans une organisation. Cette gestion de la variabilité et l’amélioration de la coordination entre divers processus accélèrent les cycles économiques et accroissent la compétitivité de l’entreprise.


Conclusion

La méthodologie PDCA est donc une démarche cyclique d’amélioration qui aide à explorer un large éventail de solutions aux problèmes et à les tester dans un environnement contrôlé avant de les mettre en œuvre à grande échelle. Elle peut être utilisée dans tous les secteurs d’une entreprise, du développement de nouveaux produits à la gestion de projet et des modifications, en passant par le cycle de vie des produits et la gestion de la chaîne logistique.

Le cycle de Deming est également utilisé comme cadre pour l’exécution de Kaizen, une stratégie utilisée pour optimiser en permanence les produits et les processus, en mettant l’accent sur l’importance de l’élimination des déchets.


Avez-vous remarqué à quel point certaines méthodes simples peuvent être très efficaces ? Pour vous faciliter encore plus l’application de ces méthodes, découvrez Notre solution digitale collaborative, intuitive et efficace, peut vous aider dans le domaine. Contactez-nous ou demandez une démonstration pour en savoir plus !